institut européen psychanalyse et travail social  
   N° de déclaration: 91.34.04490.34   
Lettre info

Partage Facebook
Partagez votre amour pour psychasoc avec vos amis !

REZO Travail Social
Connexion au REZO Travail Social

Musique
Lecteur de musique

Livres numériques

Formations > fiche stage

S'inscrire à ce stage

L’APPROCHE DES PSYCHOSES DANS LE TRAVAIL SOCIAL

Public : ES, ME, EJE, ETS, AS, AMP, infirmiers en psychiatrie, rééducateurs, psychologues, cadres, médecins psychiatres ...

Argument : Les psychoses ont largement débordé le champ de la psychiatrie, qui n’arrive plus à les accueillir, dans un contexte de régression de la médecine vers des pratiques de camisole chimique, et, comme le dénonçait Lucien Bonnafé, père du secteur, d’externement abusif. Le contexte social, sous la mainmise du discours de la science, favorise largement les décrochages psychiques. Les psychotiques, dits «handicapés mentaux», en grande souffrance d’insertion sociale et relationnelle, se retrouvent un peu partout dans le champ traditionnel du travail social. En IME, en ITEP, en MECS, etc., pour les plus jeunes, en CHRS, ou les divers services sociaux pour les adultes, la question de l’accueil et du traitement du « fou » dans sa différence et son droit à occuper, comme citoyen et comme sujet, une place dans la société, se pose de façon cruciale. Les professionnels du champ social, habitués à d’autres populations, sont souvent bouleversés dans leurs savoirs et leur savoir-faire. Il s’agit donc d’apprendre aujourd’hui, sous l’éclairage de la psychanalyse, dans quel monde vit un psychotique. Quelle est la logique interne à la psychose ? Comment aborder et accompagner les sujets qui en souffrent, dans une relation transférentielle souvent complexe ? Comment ouvrir des espaces de médiations socio-éducatives, en concertation avec les services de psychiatrie, qui prennent en compte l’accompagnement d’un sujet dans toute sa singularité. Un pacte social est à inventer qui laisse sa place aux plus démunis d’entre nous. Notre société à force de prôner des modèles et des normes  « clean » des comportements sociaux, produit largement la ségrégation de ceux qu’on a beau jeu alors de taxer d’anormaux. La psychose dans ses diverses manifestations n’est finalement qu’une des modalités de structuration de l’être parlant. 

Objectifs : Permettre à des professionnels de mieux se repérer dans le champ des psychoses; favoriser un accompagnement plus efficient des usagers dits «psychotiques». Articuler prise en charge sociale et psychique.  

Contenus : Approche psychanalytique des psychoses, à partir de S Freud, D. Winnicott, F. Dolto, J. Lacan... Le normal et le pathologique; étude des concepts : repérage de la structure psychotique (paranoïa, schizophrénie, mélancolie, autisme); la forclusion du Nom-du-Père; le déclenchement et la décompensation; le transfert dans les psychoses; les suppléances, les formes actuelles des psychoses... Problèmes soulevés par l’accompagnement social des sujets psychotiques. Articulation aux services de soin.  

Méthode, moyens pédagogiques, évaluation : Exposés théoriques, études de situations, études de documents, films. Évaluation des acquis et de leur transférabilité sur le terrain, par oral, par écrit, en collectif et en individuel.

Il sera délivré une attestation de formation

Documentation  : L’ouvrage de J. Rouzel, La prise en compte des psychoses   dans le travail éducatif  (érès, 2013), sera remis aux participants au titre de documentation pédagogique.

Intervenants : Joseph ROUZEL, Jacques CABASSUT

Dates :
du 9 au 12 mai 2017 (4 jours) Ce stage étant complet nous proposons une autre session:
du 7 au 10 novembre 2017 (4 jours)
Durée : 28 heures
Lieu : Montpellier
Coût formation continue : 840,00 €


rss  | xhtml

Copyright © par PSYCHASOC
n° de déclaration : 91.34.04490.34

— site web réalisé par Easy Forma