institut européen psychanalyse et travail social  
   N° de déclaration: 91.34.04490.34   
Lettre info

Partage Facebook
Partagez votre amour pour psychasoc avec vos amis !

REZO Travail Social
Connexion au REZO Travail Social

Musique
Lecteur de musique

Livres numériques

Accueil

site

Animé par Joseph ROUZEL, psychanalyste, formateur et superviseur, met au travail la confrontation entre psychanalyse et travail social. C'est un espace de réflexion, d'élaboration, de partage. Il fait circuler des textes libres, dispose d'un forum de discussion, d'un kiosque de critiques d'ouvrages récents et présente des propositions de formations en travail social.

formations

"Toute formation humaine, affirme Jacques Lacan, a pour fonction, par essence et non par accident, de refréner la jouissance" (in Autres écrits). La formation professionnelle continue est un mode d'intervention sociale pour les apprentissages et les remises à jour qu'elle procure. De plus, elle favorise un questionnement chez les travailleurs sociaux quant à la place qu'ils occupent auprès des personnes dont la société leur confie l'accompagnement.
Dans les stages de PSYCHASOC où interviennent une vingtaine de formateurs, nous mettons au travail une clinique, une éthique et une politique du sujet dans le champ social.

Actualités

du 07/10/2014 au 16/06/2015
Du social au médico-social en passant..., MONTPELLIER (Salle Rabelais, Bd. Sarail)
du 05/11/2015 au 06/11/2015

Derniers livres parus

La haine de la parole , Les Liens qui Libèrent

Voir tous les livres »

Derniers documents audio parus

Les deux éthiques , Joseph Rouzel
 
 

Voir tous les documents audio »

Derniers documents vidéo parus

Bientraitance , Joseph Rouzel
 
 
Le deux éthiques , Joseph Rouzel
 

Voir tous les documents vidéo »

Derniers articles parus

Protéger, assister, surveiller, éduquer des mineurs: de quel droit?
mardi 03 février 2015

Il y a 70 ans le 27 janvier 1945, l’Armée Rouge découvrait le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz en Pologue, qui allait devenir le symbole de la barbarie nazie. Le 2 février de cette même année, le gouvernement provisoire la République  française ordonne que « Les mineurs auxquels est imputée une infraction qualifiée crime ou délit ne seront pas déférés aux juridictions pénales de droit commun, et ne seront justiciables que des tribunaux pour enfants, des tribunaux correctionnels pour mineurs ou des cours d'assises des mineurs. » (Art. 1) et que par conséquent: « Le tribunal pour enfants, le tribunal correctionnel pour mineurs et la Cour d'assises des mineurs prononceront, suivant les cas, les mesures de protection, d'assistance, de surveillance et d'éducation qui sembleront appropriées. » (Art.2) La coïncidence, à une semaine près de ces deux évènements m’a mis la puce à l’oreille. J’y vois un lien entre la lutte contre la barbarie et l’éducation des plus jeunes de nos concitoyens.

Sauvez le caporal Charlie !
lundi 12 janvier 2015

Charlie, l'orphelin de la laïcité chez les déshérités de l’Éducation. La montée en charge des actes violents, tant chez les mineurs que chez les jeunes adultes est devenue une évidence aujourd'hui même chez ceux qui dénient le plus la souffrance sociale, et même si les chiffres de la criminologie et de la bobologie varient selon les saisons et les bons soins financiers et politiques donnés à la sécurité et à la statistique. 

La relation éducative.
dimanche 28 décembre 2014

Cette réflexion n'a aucune valeur scientifique. Elle est le fruit d'entretiens et d'observations de terrain, liés à mon travail. Chef de Service Educatif en Prévention spécialisée, dont la spécificité est le travail de rue. Métier passionnant, Extension du domaine de la lutte

Une rando née en haute montagne.
lundi 15 décembre 2014

Je me suis équipée... Des chaussures pour ne pas souffrir, une veste contre les intempéries, un bâton pour prendre appui; et puis j’ai cheminé... D’autres sont venus avec moi, ils m’ont accompagnée, je les ai accompagnés, nous nous sommes rencontrés. Tantôt les uns à côté des autres, tantôt les uns derrière les autres. Je prenais le pas de celui devant moi comme repère pour mieux avancer ou comme couverture pour me cacher du chemin vide et angoissant. 

Symptôme en déshérence et discours capitaliste
mardi 09 décembre 2014

Le discours capitaliste constitue la toile de fond de notre post modernité, ou hyper modernité ; il encadre et questionne les discours que Lacan avait épinglés sous les noms de discours du Maître, discours de l’Université, discours de l’Hystérique, discours de l’Analyste. Chacun de ces discours, porté par la castration symbolique, oriente et traite à sa façon son rapport à la « barrière de la jouissance ». Autour du point de réel, fantasme et symptôme se nouent pour constituer le tissu inconscient de la réalité psychique du sujet Freudien... 

De la voie sans issue à l’aire de repos. En chemin, penser pour « panser » le suicide.
jeudi 04 décembre 2014

Dès que l’on se pose cette question de ce qui nous pousse, de ce qui nous attire, surgit la difficulté de mettre des mots pour donner un visage au désir.
Le désir est variable, inconstant, changeant. Le désir à priori n’a pas de forme, il est toujours désir de ... Commencer par me poser la question d’être là en formation représente le point d’entrée de ma réflexion autour de la problématique du suicide. 

« Petite réflexion éthique»
jeudi 04 décembre 2014

Je suis sidéré, par les nouveaux textes de la prise en charge des personnes autistes. Ceux-ci sont présentés comme « référence » comme un outil pour partir en croisade... 

Voir tous les textes »

rss | xhtml

Copyright © par PSYCHASOC
n° de déclaration : 91.34.04490.34

— site web réalisé par Easy Forma