institut européen psychanalyse et travail social  
   N° de déclaration: 91.34.04490.34   
Lettre info

Partage Facebook
Partagez votre amour pour psychasoc avec vos amis !

REZO Travail Social
Connexion au REZO Travail Social

Musique
Lecteur de musique

Livres numériques

Accueil

site

Animé par Joseph ROUZEL, psychanalyste, formateur et superviseur, met au travail la confrontation entre psychanalyse et travail social. C'est un espace de réflexion, d'élaboration, de partage. Il fait circuler des textes libres, dispose d'un forum de discussion, d'un kiosque de critiques d'ouvrages récents et présente des propositions de formations en travail social.

formations

"Toute formation humaine, affirme Jacques Lacan, a pour fonction, par essence et non par accident, de refréner la jouissance" (in Autres écrits). La formation professionnelle continue est un mode d'intervention sociale pour les apprentissages et les remises à jour qu'elle procure. De plus, elle favorise un questionnement chez les travailleurs sociaux quant à la place qu'ils occupent auprès des personnes dont la société leur confie l'accompagnement.
Dans les stages de PSYCHASOC où interviennent une vingtaine de formateurs, nous mettons au travail une clinique, une éthique et une politique du sujet dans le champ social.

consulter le catalogue

Formations 2018
Formations 2017

Actualités

le 15/09/2017

Derniers livres parus

Le savoir-Déporté , Camps, histoire, psychanalyse

Voir tous les livres »

Derniers documents audio parus

Les deux éthiques , Joseph Rouzel
 
 

Voir tous les documents audio »

Derniers documents vidéo parus

 

Voir tous les documents vidéo »

Derniers articles parus

La psychanalyse à l’épreuve du non-identique
samedi 24 juin 2017

Par opposition au système de production sociale qui nourrit l’ambition d’empiéter totalement sur nos vies psychiques, question est posée de recourir à l’hystérie-curiosité qui caresserait à rebrousse poils la belle machinerie civilisationnelle. L’hypothèse défendue par Pierre Eyguesier se donne pêle-mêle deux objectifs : 1/ déplacer l’analyse de la production névrotique du seul socle de la vie sexuelle vers une compréhension de la double causalité psychique et historique (ce qui m’arrive à moi n’est pas séparé de ce qui arrive au monde) ; et 2/ extraire la psychanalyse de cette production névrotique avec laquelle elle s’est identifiée historiquement. « Comment ne pas voir, exhorte Eyguesier, que ce sont précisément les impasses de la civilisation – une liberté certaine, immédiate, limitée c’est sûr mais n’abîmant pas la parole et ne laissant guère d’occasion au moi de se gonfler – qui font le lit de la névrose, d’un malaise qui ne tient donc pas seulement à la structure mais à l’histoire ».

Politique et pulsion, essai d’analogie.
lundi 19 juin 2017

La pulsion se définit comme une force qui pousse l’humain à devenir. Au plan du collectif, la politique a bien cette charge du devenir, du développement interne et externe d’une société. Tout comme la pulsion est frontière, réunion et séparation du dedans et du dehors, la politique œuvre à fédérer des groupes dans un but d’avancée dans le but assigné. (Qui peut parfois, il est vrai, n’être que la préservation du même)

La souffrance au travail: Clinique du travail SAT 30
mercredi 24 mai 2017

Combattre la souffrance au travail n’est pas une mince affaire. Isolé dans son domaine, un médecin du travail, un inspecteur du travail, un syndicaliste, un psychologue, psychiatre ou psychanalyste ne peuvent pas faire grand-chose. D’une part il faut pouvoir dénoncer les maltraitances physiques et psychiques en s’y opposant jusqu’à l’épreuve des tribunaux.  

Au risque de soigner, entre soi, soin et contention.
samedi 06 mai 2017

Ecrire  nos expériences cliniques, de mise de patient en chambre de soin intensif, reste des expériences difficiles à exprimer du côté des soignants tant cela nous ramène à cette tension psychique entre soin et privation de liberté ou encore entre soin et sadisme ordinaire. Ça me touche dans ma professionnalité bien sûr mais également dans mon idéal de soignant. Avec cette question : qu’est-ce que je suis en train de faire dans cette posture arbitraire, dans cette toute puissance  où l’autre finalement n’a plus son mot à dire, n’existe plus ? Qu’est-ce qui se passe à l’intérieur des soignants qui en viennent à agir pour le bien de l’autre ?  S’agit-il vraiment de protéger cette personne d’elle-même ou des autres ? Qu’est ce qui fait que ma présence soignante ne rassure plus, ne sécurise plus, ne contienne plus ?

Récit d'une soirée à l'atelier esthétique
mardi 18 avril 2017

18H15. C’est l’heure du dîner. Les jeunes se pressent devant le self et attendent qu’il ouvre. 19H00,  je me dirige vers la salle où se déroule l’atelier. Je rencontre des jeunes qui s’y rendent. D’autres sont déjà devant la porte. Jo  tout sourire dit : « Yes ! Ça y est, ça ouvre. » Il  met de la musique à l’aide de son téléphone portable et se met à danser en posant ses béquilles. Malgré une difficulté dans ses déplacements due à une souffrance périnatale et à des malformations des membres inférieurs, Jo aime danser.

La relation éducative. Saison 2.
lundi 17 avril 2017

Deux années sont passées, j'ai beaucoup lu comme d’habitude, mais  l'envie d'écrire m’est revenue...Comme une vieille tante que je n'ai pas vue depuis longtemps, qui m'est toujours agréable de revoir pour toutes les histoires qu'elle nous raconte, les fables, les mythes invérifiables, puisque mythes... Mon texte est comme les séries j’entame la saison 2 de La Relation Éducative  (écrit en 2014) comme toutes les séries, les personnages gagnent en profondeur et les situations se complexifient. J’ai terminé mon texte avec la lecture de Romains Gary la Promesse de l’aube  avant les évènements qui ont agité et qui agitent encore notre actualité…

Compte-rendu du livre d’Anne-Lise Stern, Le Savoir-Déporté.
lundi 17 avril 2017

Anne-Lise Stern a 22 ans quand on l’arrête à Paris le 1er avril 1944. Dénoncée parce que juive. Le convoi n°71 part de Drancy le 13 avril 1944 et parvient à Auschwitz-Birkenau le 15 avril. En novembre, elle est envoyée au camp de Bergen-Belsen puis en avril 1945 à Theresienstadt. Le Savoir-Déporté  réunit les récits et conférences qu’a donnés Anne-Lise Stern de 1963 à 2002. Le livre qui se présente comme une sorte de Sprechgesang  entre le Pierrot lunaire  et Un survivant de Varsovie,  se veut aussi un outil de travail quotidien pour la communauté des analystes  comme pour tous ceux qui ont fait de l’institution de soin, leur camp de travail.

Voir tous les textes »

rss | xhtml

Copyright © par PSYCHASOC
n° de déclaration : 91.34.04490.34

— site web réalisé par Easy Forma